Téléphone Next Decision02.34.09.31.70

Contact Next Decisioncontact@nextdecision.fr

Youtube facebook twitter
Instagram viadeo linkedin

Qu'est-ce que l’informatique décisionnelle ?
What is Business Intelligence ?

Qu'est-ce que le décisionnel ?

Le décisionnel, également appelé Informatique décisionnelle ou Business Intelligence (BI), regroupe un ensemble de solutions informatiques visant à tirer le meilleur parti des données de l'entreprise. Ces solutions et logiciels d’aide à la décision regroupent notamment l’élaboration budgétaire, la gestion du big data ou encore les solutions mdm (master data management). L’objectif de l’informatique décisionnelle est de permettre un pilotage éclairé de l'entreprise, en fournissant notamment des tableaux de bord et des rapports sur lesquels les décideurs peuvent s'appuyer pour la prise de décisions.

Next Décision vous fait profiter de son expérience et de son expertise en informatique décisionnelle – plus d'une centaine de mises en œuvre de systèmes décisionnels – et vous propose les outils et les méthodes les mieux adaptés à vos besoins propres et systèmes existants.

Les 4 étapes de la mise en œuvre d'un Système Informatique d'Aide à la Décision

Conception du modèle décisionnel

  • Traduction des besoins utilisateurs en faits, métriques, dimensions.
  • Priorité données à la simplicité des requêtes d’analyse et restitution.
  • Création d’un environnement stable, fiable et évolutif.
  • Choix entre BDD Relationnelle, Olap ou mixte.
  • Compromission entre la complexité de l’alimentation ETL et la complexité de la restitution décisionnelle.
  • Garantie de la création d’un environnement décisionnel pérenne.

L'Alimentation de l’informatique décisionnelle :

  • Sélection et extraction des données de différentes sources opérationnelles.
  • Unification technique et fonctionnelle de l’information.
  • Transformation de l’information selon les règles de gestion.
  • Alimentation de l’ensemble de l’information dans une base de données cible.
  • Identification, extraction et interfaçage des sources de données opérationnelles.
  • Mise en cohérence technique et fonctionnelle de l’information.
  • Transformation, calculs, conversions, etc., des informations selon les règles de gestion et les besoins des utilisateurs.
  • Alimentation de l’ensemble de l’information dans notre base de données précédemment conçue.

Stockage des données décisionnelles :

  • Structuration des faits et des axes d’analyse en tables ou cubes.
  • Organisation de l’information.
  • Compatibilité entre l’alimentation et la restitution.
  • Optimisations physiques (index, caches, agrégats, etc.).
  • Procédures de sauvegarde, restauration, exploitation et surveillance.

Restitution décisionnelle :

  • Mise à disposition de l’information en ad hoc via éventuellement une couche sémantique ou en rapports figés pré-exécutés en masse.
  • Mise à disposition des informations souhaitées, sous forme de vue synthétique ou détaillée compréhensible des utilisateurs finaux.
  • Prise en compte des règles de confidentialités des informations.
  • Mise à disposition des outils d’interrogation et de restitutions, permettant des requêtes ad hoc via éventuellement une couche sémantique, des rapports figés exécutés en masse, comme des rapports pré-exécutés, paramétrables par les consommateurs.

Une technologie incontournable

La Business Intelligence (l’informatique décisionnelle en français) ne cesse d'asseoir son statut de système stratégique pour les Directions Informatiques. Elle offre aux utilisateurs une grande autonomie dans l'extraction et la manipulation de l'information et, en conséquence, elle fait de la qualité de l'information un point clé du Système d'Information (SI).

Grâce à cette surcouche informatique, la Direction du Système d'Information (DSI) peut répondre aux enjeux stratégiques des sociétés sans avoir à modifier tous les étages du SI. Et les enjeux de demain sont déjà là ! Les technologies majeures permettent désormais des analyses dynamiques et très graphiques, voire cartographiques, le tout en temps quasi réel. Aujourd'hui, on retrouve également l’informatique décisionnelle dans le cloud et/ou sur smartphone.

Décisionnel et Big Data

La révolution du Big Data ne trouvera d'issue, de finalité, que dans la compréhension du contenu des informations collectées. Les directions marketing ont déjà saisi l'intérêt majeur que représente la possibilité de croiser les indicateurs clés de l'entreprise comme le prix, la marge, et même la marge estimée de la concurrence via l'analyse de la fréquentation de leur site internet, des posts Facebook ou Twitter.

Dans les années à venir, décisionnel et Big Data croiseront leur chemin, à moins que l'un et l'autre ne fusionnent pour former une seule et même entité…

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous rappellerons sous 24 heures.

Les adresses
Next Decision