Téléphone Next Decision02.34.09.31.70

Contact Next Decisioncontact@nextdecision.fr

Comparatif Qlik Sense vs Power BI

L’objectif de cet article est de comparer de manière objective deux solutions de data visualisation leaders sur le marché de la Business Intelligence, Qlik Sense et Power BI. Pour ce faire, nous avons analysé ces deux solutions décisionnelles selon plusieurs critères que nous vous présentons au sein de cet article.

Position des solutions Qlik Sense et Power BI sur le marché de la BI

Qlik Sense et Power BI font partie des solutions identifiées par le Gartner comme leaders en solution de Dataviz depuis plusieurs années.

Microsoft,qu’on ne présente plus, est l’éditeur de Power BI, ce qui en fait une des solutions dans la galaxie proposée par Microsoft. La première version de Power BI était intégrée à Excel en complément de Power Query, Power Pivot et Power View. C’est dans un second temps que la version que nous connaissons aujourd’hui a vu le jour.

De son côté Qlik Sense est édité par Qlik, éditeur full BI créé en 1993, initialement à l’origine de QlikView et qui partage aujourd’hui encore le même socle technique.

D’un point de vue de la communauté autour de ces solutions de Business Intelligence, Power BI revendique plusieurs millions de membres quand Qlik en compte un peu plus de 100 000. Dans les deux cas, cela assure une réponse rapide et efficace aux questions qu'un consultant décisionnel, un développeur ou n’importe quel utilisateur peut se poser lors de ses développements.

En complément, Microsoft propose un ensemble de tutoriels en libre accès permettant notamment la transmission de best practices.

Qlik propose l’équivalent au travers d'un portail Qlik Continuous Classroom, accessible pour les utilisateurs ayant fait l’acquisition de licences Qlik. Ce portail propose un ensemble de cours, de tutoriels et de webinars permettant de faciliter la prise en main.

En ce qui concerne les mises à jour, de nouvelles versions apparaissent mensuellement sur Power BI, et toutes les 10 semaines sur Qlik.

Les architectures de Qlik Sense et Power BI

Power BI est avant tout un outil SaaS, même s’il bénéficie d’une version On-Premise avec Power BI report Server.

A l’inverse,Qlik Sense était initialement une solution On-Premise et propose aujourd’hui également une version Cloud basée sur AWS (Amazon Web Services).

Sur Power BI, le modèle de données est développé sur la version Power BI Desktop. Une installation est donc à prévoir sur les postes des utilisateurs amenés à créer les datasets et les rapports. Une fois validés, les datasets et rapports sont poussés sur Power BI Service. Il s’agit du portail Cloud de Power BI que les utilisateurs utilisent pour la consultation de leurs rapports ou la constitution de tableaux de bord. Pour finir le Power BI Gateway permet de faire le lien entre les données stockées localement et Power BI Service.

comparatif qlik sense power bi

Sur Qlik, il n’est pas nécessaire de déployer une version desktop sur les postes des développeurs. Tout se fait directement au travers de deux interfaces, le Hub qui permet aux utilisateurs d’accéder aux applications aussi bien en création qu’en lecture et la console d’administration de Qlik (Qlik Management Console) qui permet de gérer le déploiement des applications, d’administrer la sécurité et l’allocation des licences aux utilisateurs, de planifier les rechargements…

comparatif qlik sense power bi

Gestion de la volumétrie sur Qlik Sense et Power BI

Qlik Sense stocke les données dans une base de données vectorielle en mémoire. Cette technologie compresse les données, ce qui lui permet de gérer aisément de grosses volumétries. Il n’existe pas de limitation en terme de volume de données sur la version On-Premise, hormis celle permise par les serveurs. En mode cloud en revanche, la limite se situe à 2,5 Go par application.


Sur Power BI, il est également possible de gérer de grosses volumétries de données, mais la solution passera potentiellement par la mise en place de cubes Analysis Services (brique SSAS de SQL Server). Il est donc important de l’anticiper dans son architecture décisionnelle. Attention également à la limitation de la taille des datasets en fonction des versions de Power BI (1 Go pour Power BI pro et 10Go pour Power BI premium).

L'intégration des données dans Qlik Sense et Power BI

Les deux solutions sont multi-sources, c’est-à-dire qu’elles permettent de croiser des données importées de plusieurs applications internes (ERP, CRM, Entrepôt de données, fichiers plats…) ou externes à l’organisation.

D’un point de vue connecteurs aux sources de données, les deux solutions sont globalement similaires. On retrouve un ensemble de connecteurs vers les principales solutions du marché (Database, Réseaux sociaux, Big Data, ODBC/OLEDB…). Auparavant, les connecteurs Web Qlik étaient soumis à licence, depuis peu ils sont intégrés dans l’offre, ce qui met Qlik et Power BI sur un pied d’égalité.

La modélisation dans Qlik Sense et Power BI

Pour ce qui est de la modélisation et des transformations, Power BI s’appuie sur la brique Power Query bien connue chez Microsoft. Un ensemble d’assistants accompagnent l’utilisateur à transformer les données ainsi que dans son mapping.

Côté Qlik Sense, l’assistant est plus poussé puisqu’il suggère au créateur les liens pertinents entre les différentes tables chargées dans le modèle. Par ailleurs, le vrai plus de Qlik Sense est qu’il donne accès aux scripts de chargement. Il est alors possible pour un utilisateur avancé d’approfondir cette phase de préparation de données et de modélisation.

La prise en main de Qlik Sense et Power BI

Pour un utilisateur créateur d’applications, la prise en main peut-être plus simple sur Power BI, on y retrouve l’interface habituelle de Microsoft. Cela simplifie les choses pour les habitués d’Excel, Word ou Power Point.

Sur Qlik, l’interface bien qu’intuitive n’est propre qu’à Qlik Sense. Un temps de formation et d’appropriation est donc à prévoir.

Pour ce qui est des possibilités offertes par les deux solutions en terme de visualisations, là encore, il n’y a pas de grandes différences. On retrouve les visualisations de données classiques (KPI, histogrammes, courbes, secteurs, cartographie…) qu’il est possible de compléter par des extensions pour répondre à des besoins spécifiques.
Pour ce qui est des formules avancées, dans Qlik Sense, l’utilisateur manipulera des Set Analysis (syntaxe propre à Qlik) quand sur Power BI on utilisera du DAX se rapprochant plus des formules Excel.

A noter tout de même, un avantage pour Qlik sur le self-service puisque la logique de BI libre-service a été poussée plus loin afin de permettre à des utilisateurs finaux (s’ils ont les droits) de pouvoir créer eux-mêmes leurs Dashboards.

Pour un utilisateur en consultation, l’interface de Qlik parait plus simple à prendre en main, notamment grâce au modèle associatif permettant à chacun de mener son analyse interactive comme il le souhaite et donc de sélectionner la/les dimension(s) voulue(s) sans suivre un raisonnement prédéfini. Ce fonctionnement s’accompagne des couleurs positionnées sur les filtres permettant ainsi de visualiser la valeur sélectionnée (vert), les valeurs associées (blanc) et les valeurs non associées (gris).

Sur Power BI, le fonctionnement des filtres est plus classique puisqu’au-delà de la possibilité de filtrer en sélectionnant une valeur directement dans un graphique (ce qu’offre également Qlik Sense), l’utilisateur pourra également utiliser des filtres pré-paramétrés sous forme de liste déroulante.

La mobilité dans Qlik Sense et Power BI

Pour ce qui est de la mobilité, les deux solutions sont "responsive design", c’est-à-dire qu’elles s’adaptent automatiquement à la taille du device utilisé (Tablette, smartphone). Si on compare un petit peu plus dans le détail, il apparaît quelques différences. Si Qlik Sense est naturellement responsive, Power BI nécessite un petit re-développement afin de positionner les visualisations sur une grille les rendant responsive.

Par ailleurs, pour ce qui est de l’utilisation en mobilité, Power BI dispose d’une application qu’il est nécessaire d’installer pour pouvoir accéder aux rapports. Sur Qlik Sense, un simple navigateur suffit pour une utilisation sur un appareil mobile.

Le reporting statique sur Qlik Sense et Power BI

Le reporting statique répond à un besoin complémentaire, à savoir le push de rapport. Le paradigme est différent puisqu’on va pousser de l’information vers l’utilisateur là où Qlik Sense et Power BI sont des solutions en mode pull, c’est-à-dire que c’est l’utilisateur qui fait la démarche de se connecter pour analyser les données.

Pour répondre à cet usage « push », Qlik dispose de la solution Qlik NPrinting. Ce module additionnel permet d’utiliser les analyses Qlik Sense comme sources de données de rapports bureautiques (Power Point, Word, Excel, PDF…). En piochant dans les visualisations disponibles dans les applications Qlik Sense, l’utilisateur va pouvoir créer des rapports figés intégrant des filtres et des conditions qui pourront ensuite être envoyés par mail, déposés dans un répertoire, exposés sur un portail dédié ou encore dans le hub de Qlik Sense.

Côté Power BI, il n’existe pas de solutions présentant un niveau d’intégration similaire. Pour répondre à un besoin de reporting figé, il faudra se diriger vers la brique Reporting Services intégrée dans SQL Server. En revanche, il existe sur Power BI une possibilité d’abonnement offrant la possibilité aux utilisateurs de recevoir une capture par mail à échéance pré-définie et invitant l’utilisateur à se connecter sur la solution.

Qlik Sense, Power BI et l'intelligence artificielle

Les deux solutions intègrent une part d’intelligence artificielle. Cependant l’approche des éditeurs est différente. Microsoft privilégie l’accompagnement des utilisateurs dans l’analyse des données. Il se positionne comme une aide à l’utilisateur final pour comprendre des évolutions (hausse et baisse) en lui proposant des analyses.

comparatif qlik sense power bi

Pour ce qui est de Qlik, le choix de l’éditeur a été d’accompagner l’utilisateur dans sa création d’applications en lui proposant les visuels les plus appropriés pour représenter de manière adéquate ses données.

comparatif qlik sense power bi

En conclusion de ce comparatif de Power BI vs Qlik Sense, nous pouvons vous dire que ce sont deux excellentes solutions d’aide à la décision présentant chacune des avantages et des inconvénients. Afin de choisir la meilleure solution, il convient de prendre en compte un ensemble d’éléments qui vous sont propres tel que vos usages, vos contraintes, l’adéquation avec votre système d’information, votre stratégie digitale…

N’hésitez pas à faire appel aux consultants experts Next Decision qui pourront vous accompagner dans cette démarche.

Retour au Wiki

Vous hésitez entre Qlik Sense et Power BI ? Nos consultants experts de Next Decision certifiés sont là pour vous accompagner dans vos projets ! Contactez-nous !

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous rappellerons sous 24 heures.

 

Les adresses
Next Decision

Tel : 02.34.09.31.70
31 Rue Fouré
44 000 NANTES
contact@nextdecision.fr
Tel : 02.34.09.31.70
42 rue Glasgow
29 200 BREST
contact@nextdecision.fr
Tel : 02.34.09.31.70
11 Rue des Portes Mordelaises
35000 RENNES
contact@nextdecision.fr
Tel : 02.34.09.31.70
4 bis rue Bodinier
49 000 ANGERS
contact@nextdecision.fr

Tel : 09.51.29.09.35
116 rue Lamarck
75 018 PARIS
contact@nextdecision.fr

Tel : 09.51.29.09.35
37 Avenue Franklin Delano Roosevelt
75 008 PARIS
contact@nextdecision.fr

Tel : 09.51.29.09.35
5 Rue de Saintonge
75 003 PARIS
contact@nextdecision.fr

Tel : 02.34.09.31.70
235 avenue Emile Counord
33 300 BORDEAUX
contact@nextdecision.fr
Tel : 09.81.93.23.03
23 esplanade de l’Europe
34 000 MONTPELLIER
contact@nextdecision.fr
Tel : 02.34.09.31.70
32 Rue Matabiau
31 000 TOULOUSE
contact@nextdecision.fr
Tel : 02.34.09.31.70
40b rue De La Villette
69 003 LYON
contact@nextdecision.fr