Data Steward : dernier métier à la mode ?

A l’heure du Big Data, de la Data Visualisation, de l'Intelligence Artificielle, de l’expérience client, la masse de données collectées est considérable.

Le traitement de ces données hétérogènes est un enjeu majeur pour prendre des décisions cohérentes dans une entreprise. Une bonne maîtrise de l’écosystème dans lequel on évolue passe par une connaissance client approfondie et un portfolio produits adapté au marché. Provenant de sources hétérogènes (ERP, CRM, Outils annexes…), de moins en moins structurées, et pas toujours mises à jour, ces données référentielles deviennent vite disparates.

C’est là que le Data Steward rentre en action car « La Data, c’est son dada ! »

Qu'est-ce qu'un Data Steward ?

Véritable gardien du temple de la donnée, le Data Steward est en charge de coordonner la qualité et la gouvernance de la donnée.

Dit comme cela, cela paraît tout simple. La pratique est toute autre !

Très opérationnel, le Data Steward peut être généraliste ou spécialisé : son périmètre d’action sur les données dépend de la taille de l'entreprise.

Interlocuteur privilégié de l’IT sur son domaine de compétences, le Data Steward est généralement issu du métier afin de garder un regard business sur les données brutes.

Le Data Steward collabore aussi bien avec les consultants décisionnels afin de construire les tableaux de bord pertinents, qu’avec la Maîtrise d’Ouvrage lors de l’élaboration de processus métiers. Il sera aussi un atout maître dans le cadre de migrations d’applications, comme les Progiciels de Gestion qui héritent bien (trop) souvent d’une qualité de données à revoir.

Dans les petites structures, ce rôle est bien souvent côté IT, - "là où les conflits de données remontent" - mais il est important de dédier cette tâche opérationnelle dans les directions.

C’est quand on cherche à brasser un gros volume de données variées afin de les analyser et de les « faire parler » que les conflits et problèmes de cohérence apparaissent !

Même sans un outillage exagéré, la mise en place d’un Data Steward peut faciliter le traitement des données à travers le Système d’Information. Excel, quelques notions de « Query » peuvent suffire dans un premier temps. Toute la démarche de Gouvernance de la donnée pourra ensuite s’appuyer sur des solutions plus robustes pour aider le Data Steward : un ETL comme TALEND, un outil de DataViz comme Power BI, quelques workflows de validation de la donnée selon les cas d’usage définis…

La place du Data Steward dans l'organisation

Pierre angulaire dans le Data Management d’une entreprise, le Data Steward met en œuvre les règles fixées par le Data Officer et monitore leur application par le Data Owner.

Pour schématiser, à l'échelle d'un État : le Data Manager est le 1er ministre (chef du gouvernement qui édicte les règles), le Data Steward représente la police (fait respecter les règles) et le Data Owner est un citoyen respectueux des règles.

Data Steward, dernier métier à la mode ?

Les missions du Data Steward

Le Data Steward intervient sur son périmètre d’expertise métier (référentiels clients, produits, fournisseurs …). Il doit comprendre et savoir comment transformer la donnée afin qu’elle satisfasse aux règles définies.

Le Data Steward anime une communauté d’utilisateurs autour de la Data. Le volume de données est tel que la chaîne d’acquisition de cette donnée doit être robuste, avec un workflow adapté et partagé.

Il exécute les plans d’actions définis par le Data Manager pour mettre à jour et améliorer la qualité de la donnée (dédoublonnage, gestion des rejets…)

Le Data Steward arbitre concrètement les conflits de qualité de données ainsi que la consolidation des données. Par exemple, il saura exploiter les données qui remontent dans un outil type MDM (Master Data Management) sur tous les rapprochements ne pouvant être automatisés du fait d’une qualité de données (Data Quality) insuffisante.

Le Data Steward produit les reporting métiers et autres extractions de données à partir des outils de Business Intelligence (BI) à disposition. Il aura participé à la modélisation de l’ensemble de ces données et saura donc les analyser.

Le Data Steward veille à la bonne exécution des processus, des pratiques et des workflows de validation afin de valoriser les données et permettre une diffusion dans les outils informatiques.

Le Data Steward met en œuvre les boucles d’amélioration continue de la qualité de donnée. Les bases de données (ERP, CRM, DATA WAREHOUSE) sont des sources variées et mouvantes : des consommateurs de données en perpétuelle évolution. Il faut donc avoir une approche agile de son intendance de la donnée.

Data Steward, dernier métier à la mode ?

Nos consultants experts de Next Decision sont à votre écoute pour vous accompagner dans vos projets de Data Governance ! Contactez-nous !